Accueil > Actualités > Un virage dans la vie de Grégory Raymond

Un virage dans la vie de Grégory Raymond

A 34 ans Grégory Raymond, arrive tout droit de l’Hérault. N’ayant jamais pratiqué la compétition ni fréquenté le milieu du VTT professionnel, le jeune homme possède un parcours atypique et dissimule bien sa passion pour le deux roues.

En possession de son bac pro EOGT (Bâtiment, Etudes, Organisation et Gestion des Travaux), Grégory a continué ses études avec un BEP (Brevet d’Etudes professionnel) en construction et topographie. Fort de ses deux diplômes, il se lance alors dans une carrière de dessinateur en bâtiment et fini par s’établir à son compte en 2009. Après 10 ans d’expériences, Grégory aborde un tournant dans son parcours et se lance dans le DEJEPS VTT en précisant « Je ne me reconvertis pas dans le milieu du VTT mais j’en fais un complément d’activité. »

Ce n’est pas moins sa passion pour le VTT que son goût pour l’enseignement et la pédagogie qui a poussé Grégory à entrer en formation.

Son expérience bénévole dans des clubs de vélo l’a amené à encadrer de grands groupes de jeunes de 4 à 16 ans. Ce rôle de moniteur a été le déclic.

Quand l’on demande a Grégory d’expliquer son choix pour le DEJEPS VTT, il résume que « Le DEJEPS est reconnu par les acteurs de la profession. Tout au long de la formation nous échangeons avec les différents intervenants extérieurs, ce qui développe notre réseau. C’est quelque chose de primordial dans n’importe quel métier. »

Le jeune homme, enthousiaste par la formation qu’il juge très complète, de détailler : « Nous avons eu des cours de secourisme, d’orientation, de trial, de mécanique, de pédagogie…On voit les aspects techniques, les règlementations sur la discipline, c’est très enrichissant. La formation répond aussi aux questions que je me pose sur mon futur métier. » 

Expérience concluante pour Grégory ! En plus d’acquérir un bagage complet et précis pour son avenir, les liens qu’il a noué avec les autres stagiaires le conforte dans cette orientation.

Pour lui la formation se poursuit, et on ne doute pas de son avenir brillant dans le VTT.

« Si tu es motivé, sportif et avec des idées, le DEJEPS est une valeur sûre pour travailler.»

portrait-greg-VTT

A visiter